L'Art est public

Réduire Augmenter Taille du texte

Présidentielle: demandez les programmes culturels!

Nous publions ici les programmes des candidats républicains à l'élection présidentielle, ou plus précisément, ceux qui sont disponibles. Nous avons également choisi de mettre en ligne certains programmes de candidats éliminés aux primaires mais ayant travaillé sur des contenus culturels.

Les formes sont différentes. Le mouvement La France Insoumise prépare un "livret culture" en cours d'édition, nous ne présenterons donc ici que les mesures annoncées au cours d'un rendez-vous de la Fédération des Arts de la rue avec l'équipe chargée de la réalisation de ce livret.

 Propositions de Benoît Hamon (Parti socialiste)

Dans sa newsletter du 28 janvier (veille du 2nd tour de la primaire) la newsletter de Benoit Hamon indiquait ses priorités en matière de culture et indiquait trois exigences "pour faire vivre les droits culturels, le droit à l'accès à l'art et au patrimoine, et pour chaque citoyen, le droit à la création et à la reconnaissance de ses identités culturelles, quelles qu'elles soient. ": l

Le principe d'une juste rénumération des artiste, avec un statut protecteur étendu aux professions les plus précaires, et la mise à contribution des GAFA; 

La lutte contre la reproduction des inégalités culturelles, avec "priorité à la lutte ocntre les déserts culturels (notamment au traverse l'encouragement aux fabriques de culture. Signalons la mention de l'art dans l'espace public comme "extraordinaire opportunité".)

La politique culturelle européenne, avec la défense de l'exception culturelle la construciton d'une politique commune et la protection des artistes exilés;

Extraits: 

"Mener la bataille culturelle qui nous oppose à la droite, rompre, pour se projeter dans un avenir collectif, avec l’individualisme et « l’autorité de l’éternel hier », telle que l’évoquait Max Weber, nécessite de renouveler sans cesse notre rapport au monde. Les artistes nous y aident en donnant à voir et à partager d’autres lectures du réel qui nous éveillent et nous portent. On ne trace pas de chemin politique sans un imaginaire puissant."

"La première des ressources pour la culture, ce sont des citoyens qui ont un désir d’art, parce qu’ils ont le temps, la sécurité économique et l’accès aux œuvres. Prendre acte de l’évolution inéluctable du monde du travail, de la nécessité absolue de repenser le revenu et les modes de production participe évidemment d’une culture désirable."

13 mesures proposées:  (lire PDF ci-joint) 

  • Généraliser l’éducation artistique à l’école
  •  Porter le budget de la culture à 1% du PIB
  • Imposer une loi anti-trust dans les médias
  •  Distribuer des « Passeports culture » à tous les jeunes
  • Implanter des « Fabriques de culture » sur tout le territoire
  • Fonder un « Pavillon de la langue française »
  • Octroyer des visas artistes aux talents venus de l’étranger
  • Protéger les droits des artistes à l’heure du numérique
  • Favoriser l’éducation et la culture à la télévision publique
  • Créer un statut de l’artiste tout en préservant celui de l’intermittent
  •  Promouvoir la culture au sein de l’Europe
  • Soutenir la production française de films et de jeux vidéos
  • Établir un nouveau modèle économique pour les médias.
  • Plus de précisions sur ces différentes mesures sur le site du candidat.

 

 Propositions de François Fillon (Les Républicains)

  • Les propositions mettent notamment l'accent sur le patrimoine, avec la création d'une Fondation, et insistent sur la culture "vecteur de développement économique" et sur la dimension "rayonnement de la France. Le programme prévoit d'imposer un bombre de représentations minimum pour les spectacles subventionnés et veut rétrécir le régime de l'intermittence aux "créations originales dont la fabrication ou l'exécution est limitée dans le temps.". Noter également la composante "identitaire européenne" de l'éducation artistique, qui veut "Développer la conscience d’appartenir à cette civilisation singulière et brillante qu’est la civilisation européenne. "
  • Propositions principales:
  • Conforter l'accès aux arts et à la culture dans le cadre scolaire;
  •  Mettre en place un plan "Patrimoine pour tous;
  • Refonder l'action culturelle en région;
  •  Recentrer l'offre de l'audiovisuel public et en assurer le financement;
  •  Soutenir la création française;
  • Utiliser les technologies d'aujourd'hui pour lutter contre la fracture culturelle;
  • Faire des atouts culturels du pays une force économique (cinéma,industries de l'image, tourisme);
  •  Promouvoir le rayonnement de la culture française et de la francophonie.

(Les dispositions sont détaillées dans le PDF ci-joint. ) 

 Propositions d'Emmanuel Macron (En Marche!)

Le programme d'Emmanuel Macron n'est pas encore publié à ce jour. Mais le candidat a détaillé ses axes de politique culturelledans l'émission Les Matins de France-Culture le 27 janvier. On peut les retrouver détaillées ici. 

Elles sont surtout axées sur "L'accès" à la culture, dans une vision classique de la démocratisation. Pas de mentions des droits culturels.

  • Propositions:
  • Donner à tous les enfants une éducation artistique et culturelle à l'école en généralisant les pratiques artistiques avec les acteurs culturels locaux.
  • Pérenniser et adapter le statut d’intermittent du spectacle, qui est un outil au service de la politique culturelle ; revoir la formation initiale des artistes par l’interdisciplinarité, les troncs communs entre écoles d’art, la mobilité internationale.
  • Un pass culturel de 500 euros pour tous les jeunes de 18 ans
  •  L'ouverture de toutes les bibliothèques le soir et le dimanche.
  • Professionnaliser et ouvrir les nominations dans le secteur culturel afin qu’elles reflètent la diversité de la société.
  • Mettre à contribution les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) en leur imposant les droits voisins et une contribution à l'échelle européenne.
  •  Donner à 100% des enfants l'accès à l'éducation artistique par des appels à projets financés par les villes et l'État
  • Créer un fonds d'investissement de 200 millions dans les industries culturelles
    • Lancer un Erasmus des professionnels de la culture pour favoriser la circulation des artistes, des commissaires d’exposition et des conservateurs
    • Généraliser le Pass Culture au niveau européen.
    • Créer les conditions de l’émergence d’un « Netflix européen » exposant le meilleur du cinéma et des séries européennes
  • -Maintenir un budget constant pour la culture en contrepartie d’une exigence d’efficacité : toutes les politiques publiques en faveur de la culture seront évaluées.

Dernière minute: les propositions d'Emmanuel Macron pour la culture sont publiées ici.

Propositions de Jean-Luc Mélenchon (la France insoumise)

 Le mouvement La France insoumise a finalisé  un "livret culture" détaillé sur son projet. (voir fichier joint )

Au menu annoncé, les constats :

  • « Art et culture, des repères saccagés par la loi de l'argent » : un descriptif de l'incidence de la marchandisation de la culture et des effets pervers du mécénat, dynamique qu'ils décrient comme aggravée par l'Europe en raison des politiques d'austérité ;
  • L'art et la culture restant pourtant des lieux de résistance au consumérisme, et aux inégalités, et d'ouverture.

Les axes de travail :

  • l'appropriation et le partage avec la notion d'une répartition géographique évitant la seule concentration culturelle dans les métropoles
  • Emanciper la culture de l'argent (l'argent privé, s'entend)
  • Défendre tous les professionnels de la culture avec une approche inclusive et valoriser leur liberté envers l'Etat
  • D'ores et déjà, une dizaine de mesures sont annoncées:
  •  Fin des niches fiscales pour le mécénat et lancement de budgets participatifs culturels;
  • Relancer la « démocratisation » (!) notamment par la gratuité
  • Amener la culture auprès de tous avec de nouveaux lieux dans les territoires qui en manquent
  • Faire mieux appliquer les lois sur le 1% artistique et l'archéologie préventive
  • Etendre le régime de l'intermittence aux plasticiens
  • Ramener l'enseignement supérieur artistique dans le giron de l'Etat
  • Soutien aux libraires et disquaires indépendants
  • Renforcement de l'exception culturelle et soutien à la francophonie
  • Plate forme publique de téléchargement
  • Augmentation du budget de la Culture pour le porter à 1% du PIB.Une réflexion plutôt nationale que territoriale, qui insiste beaucoup sur la question des moyens et le soutien public,  et ne semble pas mentionner les droits culturels

À noter que le meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lyon le 5 février (diffusé également à Aubervilliers) s'est concentré sur la question du savoir, de la recherche et de la culture. VIdéo visible ici.

 

Propositions de Yannick Jadot (Europe écologie- Les Verts)

Le programme est encore assez lapidaire. Le candidat soutient les droits culturels, dont l'inscription dans la loi afait l'objet d'un comabt notamment mené par la sénatrice EELV Marie-Christine Blandin.

Mesures préconisées

  • Dédier 1% du budget de l'État à la Culture;
  •  Pérenniser le régime de l'intermittence et créer un fonds de protection pour les artistes plasticiens;
  • Soutenir les politiques locales facilitant l'expression des énergies créatives dans les territoires: incubatuers culturels, tiers lieux dédiés aux expérimentations artistiques et aux rencontres non-marchandes avec les publics, dispositifs de mutualisation et de coopération en faveur des nouveaux projets et artistes, etc.

 En post scriptum:

  • Le manifeste culturel d'Arnaud Montebourg, éliminé à la primaire mais soutien du candidat socialiste, que nous citions pour sa mention des droits culturels. 

Gardez le contact

Saisissez votre e-mail pour être tenu informé des infos sur la campagne L'Art est public.

Suivez-nous sur facebookSuivez notre fil twitter

Contacter le Collectif

Coordination générale : UFISC (Union Fédérale d'Intervention des Structures Culturelles)
Adresse: Maison des réseaux artistiques et culturels - 221 rue de Belleville - 75019 - Paris
Tel: 01 42 49 53 64
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">

La démarche de l'UFISC est soutenue par différents partenaires

 logoDRACMCC RégionIDF22logo FSE hd