L'Art est public

Réduire Augmenter Taille du texte

Municipales 2020 - propositions

2020 municipales bandeau web

 

L'UFISC propose aux candidat-e-s et à tou-te-s celles et ceux engagé-e-s pour leurs territoires, les arts et la culture, 3 engagements declinés en 20 propositions.

A l'approche des élections municipales, les citoyen·ne·s sont préoccupé·e·s par le devenir de leurs territoires de vie et en capacité de se mobiliser pour des solutions plus justes, plus solidaires et plus durables. La dimension culturelle est une valeur forte dans laquelle elles·ils se reconnaissent, à travers laquelle elles·ils veulent bâtir du commun et par laquelle une fabrique d'un bien vivre-ensemble et d'un développement local, par tout.e.s et pour tou·te·s, est possible.

Les collectivités locales ont un rôle décisif à jouer en relation avec les personnes qui habitent et rêvent leurs territoires. Elles sont les premières à rencontrer, accompagner, financer les initiatives d'intérêt général qui contribuent à faire vivre et à développer la diversité et les droits culturels.

Les propositions formulées par l'UFISC ont vocation à être mises en débat et à permettre l'appropriation des enjeux de diversité culturelle par les candidat-e-s aux élections municipales... n'hésitez pas à partager largement ce document, auprès de vos candidat-e-s dans le cadre des municipales, mais aussi plus largement avec les collectivités avec lesquelles vous travaillez ou auprès de vos réseaux !

>> Téléchargez la plateforme de propositions "Pour une politique de la diversité culturelle" en livret 4 pages

>> Téléchargez la plateforme de propositions "Pour une politique de la diversité culturelle" en 2 pages recto-verso

>> Téléchargez le kit de communication pour relayer largement les 3 engagements et 20 propositions sur les réseaux sociaux, vos sites internet et newsletters, et échanger avec les candidat-e-s de vos communes (mail type de demande de rendez-vous). 


 

 3 engagements prioritaires et 20 propositions pour les collectivités :

3 engagements web

 

2020 municipales bandeau engagement1 web

 

Promouvoir la diversité culturelle et les droits humains

1. Les politiques en matière culturelle assurent le droit de chacun de participer à la vie culturelle, et respectent et promeuvent la liberté d'expression artistique, entendus comme droits culturels des personnes.

2. Les politiques en matière culturelle reconnaissent les activités basées sur les droits fondamentaux, la solidarité et l'émancipation des personnes comme des services d'intérêt général non concurrentiels.

3. Les politiques en matière culturelle développent des démarches d'information, de formation et d'implication des personnes (acteurs culturels, personnels des collectivités, citoyens...) autour des droits culturels.

4. Les politiques en matière culturelle confortent la vie associative et les initiatives citoyennes comme un vecteur d'émancipation et de participation pour un bien vivre-ensemble.

5. Les politiques en matière culturelle rendent effective la lutte contre les discriminations sous toutes leurs formes et la reconnaissance de la dignité et de l'égalité entre toutes les personnes.

Développer une politique de soutien à la diversité des projets artistiques et culturels d'intérêt général

6. Conforter et développer les soutiens à la création et aux initiatives citoyennes du champ artistique et culturel qui travaillent à permettre l'expression de la diversité des disciplines et formes artistiques, notamment dans l'espace public, et la participation de tous et toutes à la vie culturelle. Cela nécessite de prendre en compte et de soutenir les projets et équipes artistiques (spectacle vivant, musique, arts visuels...), les lieux intermédiaires, indépendants, associatifs et d'économie solidaire, les festivals, les médias alternatifs et citoyens, les espaces de formation et de pratiques...

7. Favoriser les démarches d'infusion culturelle territoriale, à savoir l'échange entre les équipes artistiques et les personnes qui habitent de toutes les manières un territoire sur un temps long. Ces démarches participent à la construction d'une fabrique d'un imaginaire en mouvement et d'un patrimoine immatériel et commun. Il s'agit ainsi de soutenir la permanence artistique, l'implantation comme la mobilité et l'itinérance sur les territoires de vie, des quartiers, des bassins de vie, parfois pluri communaux.

8. Soutenir une éducation artistique et culturelle dans les parcours de vie, qui favorise la pratique artistique dans le respect et la considération des différentes formes d'expression, qui soit définie via des espaces de rencontre, de dialogue et d'organisation entre les différents acteurs afin de permettre l'articulation des démarches.

9. Reconnaître les projets d'intérêt général des structures à travers des conventions de subvention dans la durée et des modes innovants d'appui :

  • Favoriser des conventionnements pluriannuels et pluripartites avec plusieurs collectivités sur la base du projet culturel et artistique global des structures plutôt que le découpage en financement d'actions et d'appels à projet. Les collectivités doivent favoriser les conventions de partenariat et limiter les appels d'offre et les marchés publics qui mettent en concurrence les associations et nient leur capacité d'initiative citoyenne.
  • Adopter des procédures administratives de conventionnement simplifiées et favoriser les règles d'antériorité et de demande d'avance. La règle de non cumul des aides régionales, injuste et niant la pluriactivité au cœur du projet de nos structures, doit être révisée.
  • Abonder à des expérimentations de solutions d'ingénierie financière solidaire ancrée dans l'implication citoyenne et la coopération territoriale (Scic foncière, fonds de dotation, fonds de trésorerie mutualisé...).

 

2020 municipales bandeau engagement2 web

Face aux évolutions du rôle des collectivités territoriales et des mutations des territoires sensibles, vécus, face à la réinvention des parcours des personnes et à la diversité de leurs pratiques sociales, les politiques publiques doivent soutenir des approches coopératives et accompagner en coconstruction de nouveaux projets de territoire.

10. Mettre en place et soutenir des processus de co-construction avec les acteurs à partir du territoire de vie pour une co-définition, une co-production et une co-évaluation des politiques. Des méthodes existent à l'exemple des schémas d'orientations et de développement artistique et culturel.

11. Installer une plus grande transversalité dans les interventions publiques et donc développer de nouvelles modalités et des espaces nouveaux de co-élaboration et de co-intervention entre services, avec les acteurs et avec d'autres collectivités.

12. Soutenir la mise en place d'une observation participative, partagée et permanente qui prenne en compte l'ensemble des ressources territoriales, dont la société civile, et renouvelle les indicateurs d'évaluation et de richesse.

13. Soutenir le développement des formations sur l'enjeu culturel à destination des élus et des techniciens des collectivités territoriales.

 

2020 municipales bandeau engagement3 web

 Les arts et la culture sur les territoires composent un écosystème dynamique et riche d'une diversité de structures, d'activités et de projets. Les politiques publiques doivent favoriser un maillage citoyen, cohérent, dynamique sur les territoires de vie. Elles doivent permettre de reconnaître, d'accompagner et de soutenir les initiatives issues de la société civile et un entreprendre culturel collectif et citoyen, fondé sur des buts autres que lucratifs, solidaire et coopératif, d'utilité sociale.

14. Favoriser l'émergence et l'accompagnement des processus coopératifs entre structures, porteurs des projets et territoires, afin de développer la présence artistique sur les bassins de vie, appuyer les actions culturelles et transversales, renforcer les structurations d'acteurs : coopérations inter-associatives, lieux partagés, collectifs artistiques, pôles territoriaux de coopération économique, démarches de mutualisation de moyens et d'emplois... Favoriser les coopérations avec les secteurs connexes (numérique, tourisme, social, environnement...), soutenir la mutualisation et la coopération pour l'emploi, les lieux de travail, les équipements et matériels culturels collectifs...

15. Appuyer le développement des activités artistiques et culturelles et la pérennisation des emplois par le maintien et le développement de dispositifs d'aides à l'emploi adaptés, qui pourront être complémentaires et articulés à la politique nationale (Emplois associatifs, solidaires, citoyens ; appui aux postes Fonjep ; appui aux groupements d'employeurs ; aides au premier emploi ou à l'insertion...).

16. Favoriser l'accompagnement des acteurs culturels de l'ESS via les outils et dispositifs des réseaux culturels ou du champ sectoriel, de l'économie solidaire, du DLA, des CRESS, etc. Appuyer la formation professionnelle continue en direction des acteurs culturels, soutenir l'émergence des nouveaux métiers et des nouveaux modes d'organisation (collectifs d'artistes, coopératives de production...), soutenir le développement des métiers et des compétences dans le champ artistique et culturel (GPEC, compagnonnage...).

17. Permettre le développement des acteurs de l'ESS, en mobilisant les outils de l'économie solidaire : rendre les acteurs culturels éligibles aux dispositifs régionaux déjà existants ; soutenir l'appropriation par les acteurs d'outils de coopération/mutualisation économique (fonds mutualisé, micro-investissement, épargne solidaire...).

18. Mettre en place et soutenir la mise en place d'outils financiers à destination des structures culturelles de l'ESS (fonds d'amorçage, fonds de garantie, fonds d'épargne solidaire, aides en fonds de roulement...), à travers des partenariats avec des fonds publics nationaux, des fonds solidaires ou des fonds européens. Favoriser l'accès aux fonds européens pour les très petites organisations du champ artistique et culturel, développer un fonds de garantie bancaire et d'avance sur trésorerie sur les fonds structurels.

19. Prendre en compte les projets expérimentaux, innovants et/ou décloisonnés à travers une connaissance plus fine des initiatives sur les territoires, une coopération renforcée entre collectivités et entre services sectoriels, des espaces de dialogue et de partenariat plus souples, une simplification administrative.

20. Appuyer les démarches d''expérimentation liées aux défis du numérique, environnementaux, de l'innovation sociale, de lutte contre les discriminations, d'égalité entre les femmes et les hommes. Soutenir l'éco-responsabilité des opérateurs en accompagnant l'émergence de solutions locales responsables et durables et favoriser les bonnes pratiques (Agenda 21 de la culture, charte éco-responsable...).

 

Pour toute question, merci d'envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Gardez le contact

Saisissez votre e-mail pour être tenu informé des infos sur la campagne L'Art est public.

Suivez-nous sur facebookSuivez notre fil twitter

Contacter le Collectif

Coordination générale : UFISC (Union Fédérale d'Intervention des Structures Culturelles)
Adresse: Maison des réseaux artistiques et culturels - 221 rue de Belleville - 75019 - Paris
Tel: 01 42 49 53 64
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">

La démarche de l'UFISC est soutenue par différents partenaires

 logoDRACMCC RégionIDF22logo FSE hd