L'Art est public

Réduire Augmenter Taille du texte

Formation, rencontres, mobilisations participatives et citoyennes en Ile de France

Plusieurs temps de formation et d’échanges ouverts ont été construits et proposés aux acteurs franciliens du projet pour construire l’analyse et la réflexion. On peut ainsi citer les formations sur :

-          le mouvement associationniste et l’économie sociale et solidaire,

-          les processus de construction normative,

-          les services d’intérêt général et les relations entre associations et collectivités,

-          la politique d’éducation artistique et culturelle,

-          les impacts territoriaux des politiques européennes de cohésion…

Inscrites dans la démarche globale de mobilisation des acteurs et de contribution sur les problématiques soulevées, une diversité de rencontres et de temps contributifs ont permis de recueillir des analyses d'acteurs et des propositions et d'amorcer des démarches de travail collectives sur les sujets évoqués.

Ainsi une journée de séminaire public a été organisée sur : « Economie créative et diversité culturelle : spécificités et enjeux de la métropole parisienne ». Il s'agissait d’éclairer d’un regard critique les projets de développement culturel au sein de la métropole en réflexion et les perspectives citoyennes pour la diversité artistique et culturelle sur les territoires en travaillant les notions de droits culturels, d’industries culturelles et créatives, d’économie et de politique publique.

En Seine et Marne, des rencontres contributives avec les acteurs se sont articulées autour d'entretiens pour traiter de la thématique « Quelle construction participative de l’intérêt général pour une politique culturelle de proximité ? ». Il s'agissait de comprendre comment se construisait un réseau d'acteurs associatifs et quelle était leur implication en tant qu'acteurs citoyens, regroupant bénévoles, pratiquants, habitants, dans la définition des projets et politiques culturelles sur leurs territoires respectifs d'une part et d''autre part sur le territoire départemental, dans le cadre du réseau. Un aspect prégnant a été la réflexion sur les relations partenariales entre collectivités et associations.

Dans les Yvelines, il a été choisi de traiter du sujet des compétences culturelles dans les intercommunalités au service d’un projet de territoire partagé. A l’heure de la réforme des collectivités territoriales et de la nécessité de penser de nouveaux projets de territoires, il a été discuté des possibilités de coconstruction pour renouveler les principes et contenus des services locaux des arts et de la culture jugés d’intérêt général, sans ignorer les difficultés de conduire des processus nouveaux de concertation et de fabrique du territoire.

Dans le Val d'Oise et la Seine-St Denis, plusieurs actions en partenariat avec des acteurs locaux ont permis de travailler les processus de démocratie participative pour les arts et la culture avec les citoyens Il s’agissait ainsi de débattre et d'échanger sur les processus de coconstruction avec les citoyens, à travers l'ouverture des structures artistiques et culturelles et leur implantation sur les territoires, des logiques de démocratie participative et espaces délibératifs citoyens expérimentés sur l’Ile de France tant au niveau des collectivités que des structures artistiques et culturelles et de s’interroger sur les principes de la démocratie participative.

En plus, ont été pensés des temps forts de relais et de communication plus élargi ("grand public" pourrait-on dire) afin de favoriser la discussion et la proposition sur le sens et la construction des politiques publiques, notamment culturelles, aujourd'hui.

Une belle démarche de rassemblement dans l'espace public a été réalisée le 29 février 2012 sur la place de la Bastille. Les prises de parole dans l'espace public, la communication de nos réflexions auprès des passants et la sollicitation de leurs utopies s'est associé au décloisonnement manifesté auprès d'autres champs sociétaux (éducation, santé...) sur une expression de solidarité européenne. Un autre temps fort de débat élargi sur la question de démocratie culturelle a été notre investissement en septembre 2012 lors du forum des comités d'entreprise en Île-de-France.

L'UFISC a également participé à l'organisation puis au déroulement du forum ouvert francilien "culture et développement durable" initié par les agences régionales ARCADI (culture) et ARENE (développement durable).

Nous avons également pu intégrer nos réflexions aux travaux menés en Ile de France autour des logiques de coopération ou sur plusieurs rencontre publiques comme notamment la rencontre de l'Université populaire et citoyenne "Initiatives citoyennes et politiques publiques, vers une nouvelle alliance" ou la Rencontre-débat "Culture et développement durable : il est temps d’organiser la palabre ! " à Paris.

Tous ces moments ont permis de relayer la démarche entreprise, de mettre en débat les analyses et problématiques soulevées, de recueillir les avis et propositions.

Nous vous en remercions !

Gardez le contact

Saisissez votre e-mail pour être tenu informé des infos sur la campagne L'Art est public.

Suivez-nous sur facebookSuivez notre fil twitter

Contacter le Collectif

Coordination générale : UFISC (Union Fédérale d'Intervention des Structures Culturelles)
Adresse: Maison des réseaux artistiques et culturels - 221 rue de Belleville - 75019 - Paris
Tel: 01 42 49 53 64
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">

La démarche de l'UFISC est soutenue par différents partenaires

 logoDRACMCC RégionIDF22logo FSE hd