L'Art est public

Réduire Augmenter Taille du texte

Le collectif des associations citoyennes

Le collectif des associations citoyennes est né en 2010 pour lutter contre l'instrumentalisation et la réduction des associations à leur seule dimension commerciale et défendre la contribution des associations à l'intérêt général et à la construction d'une société solidaire, durable et participative. Plus la crise globale s'aggrave, plus les associations citoyennes sont indispensables pour contribuer à la transition écologique, l'égalité et au vivre ensemble, à l'éducation populaire, à l'émergence d'une économie solidaire.

Après avoir déposé un recours en Conseil d'État en 2010 contre la circulaire Fillon, qui assimilait l'ensemble des associations à des entreprises, le collectif a développé une analyse globale des difficultés associatives un travail en réseau et a élaboré des propositions pour une nouvelle politique associative. Il touche aujourd'hui 8000 responsables associatifs et regroupe 1060 associations, dont 95 réseaux nationaux.

En 2012, une campagne de mobilisation « pour un printemps des associations citoyennes » a été lancée afin d'appuyer ces propositions, de multiplier les lieux de parole et d'échanges, débattre de l'avenir et de l'utilité sociale des associations.

Aujourd'hui le collectif poursuit deux orientations principales :

Poursuivre le dialogue institutionnel
Le collectif des associations citoyennes est associé à la concertation lancée par la ministre chargée de la vie associative pour redéfinir les relations contractuelles entre les associations l'État et les collectivités, et redéfinir une charte d'engagements réciproques. Il participe également à la discussion autour de différents textes en préparation : nouvel acte de la décentralisation, remise à plat de la politique de la ville, loi pour la promotion de l'économie sociale et solidaire. Les propositions sont préparées collectivement.

Dans ces discussions, le collectif s'attache à faire prendre en compte la diversité associative. Sur 1 300 000 associations, la grande majorité repose sur le seul travail bénévole, ne mène pas d'action économique. Sur les 175 000 associations employeuses, seulement 35 000 sont concernées par les directives européennes. Les décisions ne peuvent pas concerner seulement ces dernières. Il s'agit également de lutter contre la généralisation des appels d'offres et promouvoir des relations partenariales entre associations et collectivités.

Accompagner les mobilisations locales et sectorielles
Le collectif a entrepris de mettre en lien les associations qui se mobilisent au niveau local ou régional contre leur situation, de plus en plus difficile. Il s'agit également de redonner espoir aux associations et leur donner conscience de la portée de leur action pour l'avenir de la société. Les élections municipales et européennes, en 2014, constitueront une occasion importante pour poser la question du rôle des associations dans la société et d'une démarche participative au niveau des territoires. Il est envisagé de lancer une enquête pour recenser les exemples de bonnes pratiques et de relations partenariales entre associations et collectivités.

www.associations-citoyennes.net

 

Gardez le contact

Saisissez votre e-mail pour être tenu informé des infos sur la campagne L'Art est public.

Suivez-nous sur facebookSuivez notre fil twitter

Contacter le Collectif

Coordination générale : UFISC (Union Fédérale d'Intervention des Structures Culturelles)
Adresse: Maison des réseaux artistiques et culturels - 221 rue de Belleville - 75019 - Paris
Tel: 01 42 49 53 64
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">

La démarche de l'UFISC est soutenue par différents partenaires

 logoDRACMCC RégionIDF22logo FSE hd